enEnglish (Anglais) svSvenska (Suédois)

La presse grand public nous informe et nous dés­in­forme. Voici ce sur quoi nous avons réagi en 2015‐ 2016, sur la page Facebook dédiée à l’épisiotomie

Publication sur FacebookDateLangue
Et la palme d’or est décer­née cette année à Maxi pour qui l’épisiotomie est pra­ti­quée pour le « bien‐être » de la maman et du bébé. Vous en connais­sez vous des femmes qui pré­fèrent une « petite épi­sio » pour se détendre à un mas­sage, une cure de tha­las­so, une soi­rée sal­sa, un bon restau/ ciné, une pro­me­nade sous la lune, un bain de minuit et que sais‐je encore.… Non ? Curieux quand même…Imaginez dans les familles « ché­rie t’es ten­due avec cette fou­tue dead­line pour la semaine pro­chaine, tu veux que je te fasse une petite épi­sio et que je te fasse cou­ler un bain par­fu­mé à la ber­ga­mote ? » http://www.maxi-mag.fr/medecine-generale/lepisiotomie-la-connaitre-et-sen-remettre.html2016‐05‐24fran­çais
L’article nunuche du WE Fais des trucs avec ton corps pour évi­ter d’être cou­pable des actes d’autrui. Si ta sage‐femme ou ton gyné­co n’ont pas ouvert un bou­quin depuis 1983 c’est la faute à ton manque d’exercice ma grande ! Les liens de cau­sa­li­té vus par Glamour. http://www.glamourparis.com/amour-et-sexe/love-coach/articles/4-bonnes-raisons-de-prendre-soin-de-votre-perinee/270002016‐04‐24fran­çais
Via por­tail sage‐femme« évi­ter de pra­ti­quer une épi­sio­to­mie » oui au sens où la zone est moins acces­sible (comme toute autre solu­tion de ce genre), oui aus­si au sens où une équipe qui per­met une varié­té de posi­tions à des chances d’avoir une meilleure conscience des effets délé­tères de l’épisiotomie et de la qua­si absence d’indication de celle‐ci. Par contre non en soit la posi­tion ne joue pas sur la néces­si­té de pra­ti­quer une épi­sio­to­mie, là c’est un pro­blème de langue lié à la dif­fi­cul­té de recon­naitre que des mil­lions de femmes ont été char­cu­tées pour rien (mais avec quelles consé­quences pour cer­taines d’entre elles !) et sur­tout sur aucune base scien­ti­fique. Parmi les fac­teurs de risques il fau­drait aus­si ana­ly­ser les uté­ro­to­niques, le mode d’expulsion (coa­ching et sous quelle forme ver­sus pous­sée invo­lon­taire), les éven­tuelles bles­sures anté­rieures (la déchi­rure sur tra­cé d’épisiotomie par ex), la pré­sences ou non d’une com­presse soutenante…http://www.parents.fr/Actualites/Perinee-moins-de-degats-en-accouchant-assise-22148552016‐03‐25fran­çais
« L’épisiotomie est uti­li­sée en cas de risque de déchi­rure grave du péri­née, pou­vant entraî­ner plu­sieurs com­pli­ca­tions sérieuses. » Raté ! mais c’est sous copy­right et il n’y pas d’adresse pour signa­ler les erreurs de cet article. En savoir plus : http://www.maxisciences.com/episiotomie/episiotomie-definition-cicatrisation-soin-qu-039-est-ce-que-c-039-est_art36846.html Copyright © Gentside Découverte2016‐03‐13fran­çais
Allez une petite niouze people en retard : Philippe Douste‐Blazy car­dio­logue de for­ma­tion et ancien ministre/député/maire (France) a assis­té un accou­che­ment pré­ma­tu­ré et impro­vi­sé sur un vol d’avion fin 2015. Paris Match nous pré­cise « En accord avec Gilberte, je décide de pra­ti­quer une épi­sio­to­mie. » Dans le fond de la salle cer­taines se disent chouette la culture du consen­te­ment pro­gresse. Raté ! Gilberte ce n’est pas la maman mais une infir­mière qui se trou­vait par hasard dans l’avion et qui a tra­vaillé en mater­ni­té au Tchad. L’opération a été pra­ti­quée sans anes­thé­sie indique le canard qui ne nous pré­cise cepen­dant pas si c’est avec ces petits cou­teaux plas­tiques jetables des pla­teaux repas. La petite fille « libé­rée » de son incar­cé­ra­tion uté­rine va bien, elle a même pré­nom (Zara) mais c’est bien parce qu’elle vient de naître. La femme qui l’a mise au monde, sa mère donc, en bon incu­ba­teur n’a elle ni iden­ti­té, ni état de san­té. L’histoire ne dit pas non plus si elle fut recou­sue avec du fil doré comme dans la chan­son mais qu’elle souffre (2 fois), qu’elle reprend des forces et que c’est très beau. La jour­née des droits des femmes, c’était hier, encore 364 jours les filles ! http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Douste-Blazy-Le-jour-ou-j-ai-accouche-une-femme-dans-un-avion-9261092016‐03‐09fran­çais
Le gnan­gnan c’est tout un style. Ubn incon­tour­nable pour les femmes qui appré­cient d*être prises pour des écer­ve­lées. Notez que la dou­leur n’est évo­quée que lors de l’accouchement et que le texte est tout en injonc­tions. Pour ce qui st de la qua­li­té de l’information (la varia­tion du taux qui décré­di­bi­lise beau­coup le geste n’est pas même évo­qué), culture du choix, il y a du che­min à faire.http://www.magicmaman.com/,episiotomie-quand-comment-et-pourquoi,3344574.asp2016‐02‐13fran­çais
Anne Loirette du CIANE aux mater­nelles. Bien que la vidéo traite essen­tiel­le­ment des déclen­che­ments l’épisiotomie est évo­quée en début de vidéo. https://www.youtube.com/watch?v=vh8lTFaz2Kc2016‐01‐29fran­çais
Dix lunes réagit à un article sen­sa­tion­nel de Parents : affo­ler le cha­land avec des sta­tis­tiques à l’appui sans docu­men­ta­tion sérieuse. Exemple : « En tout, l’équipe a consta­té que 25% des femmes ayant accou­ché pré­sen­taient un excès de liquide dans la moelle osseuse ou des frac­tures sem­blables à celles des ath­lètes de haut niveau.« Ou bien : » 41% des femmes sui­vies avaient subi une déchi­rure du péri­née, au point que ce muscle se déta­chait par­tiel­le­ment ou com­plè­te­ment de l’os pel­vien » Les com­pli­ca­tions post‐partum méritent autre chose que l’excès de bêtise liquide.Et si on écou­tait la com­plainte des femmes plu­tôt que de dres­ser des cata­logues digne du musée des hor­reurs ? http://10lunes.com/2016/01/pour-un-clic-avec-toi-jecrirais-nimporte-quoi/2016‐01‐13fran­çais
France : la pra­tique de la lec­ture d’entrailles per­dure. Lire les maga­sines « fémi­nins » peut lais­ser des séquelles « neu­neu­lo­giques ». http://www.neufmois.fr/bebe-arrive/dechirure-lors-de-laccouchement-quelles-sequelles2015‐11‐29fran­çais
Certes l’info est un peu légère mais en 1min 20 c’est un peu inévitable.Petite ani­ma­tion pour pré­sen­ter le péri­née sur magic maman. N’hésitez pas à com­men­ter ici ou sur leur site.http://www.magicmaman.com/,l-entrainement-du-perinee,3250931.asp2015‐08‐10fran­çais