enEnglish (Anglais) svSvenska (Suédois)

La presse grand public nous informe et nous dés­in­forme. Voici ce sur quoi nous avons réagi en 2014- 2015, sur la page Facebook dédiée à l’épisiotomie ?

Publication sur FacebookDateLangue
Allo doc­teur, l’é­quipe de comiques a encore frap­pé : « Il est pos­sible de pré­pa­rer votre corps à une éven­tuelle épi­sio­to­mie en fai­sant tra­vailler votre péri­née » « L’épisiotomie sur­vient géné­ra­le­ment dans deux cas pré­cis : lorsque le péri­née risque de se déchi­rer sous la pres­sion, ou lorsque la tête du bébé est trop grosse pour pas­ser. De plus, l’épisiotomie est sou­vent pra­ti­quée dans le cadre d’un accou­che­ment pré­ma­tu­ré. » Compris les filles l’é­pi­sio c’est comme le mara­thon tu t’en­traines pour la réus­sir d’au­tant qu’elle « sur­vient » par sur­prise. Un petit mot sur le consen­te­ment, une petite lec­ture des RPC ou de Cochrane, c’est trop deman­der ? http://www.allo-medecins.fr/sante/grossesse/accouchement/gynecologue,qu-est-ce-qu-une-episiotomie‑,2722.html#FZ23k3Fmr1HrBBwY.99 http://www.allo-medecins.fr/sante/grossesse/accouchement/gynecologue,qu-est-ce-qu-une-episiotomie‑,2722.html#FZ23k3Fmr1HrBBwY.99 http://www.allo-medecins.fr/sante/grossesse/accouchement/gynecologue,qu-est-ce-qu-une-episiotomie‑,2722.html26/11/2014fran­çais
Tu t’es vu quand t’é­cris ? « La DREES a consta­té que « 52 % des femmes ayant une gros­sesse à bas risque ont recours à une inter­ven­tion lors de leur accou­che­ment (déclen­che­ment, épi­sio­to­mie, césa­rienne…) ». » Incroyables que tant de femmes s’auto-opèrent. J’attends avec impa­tience la des­crip­tion de la pro­cé­dure ou mieux une vidéo DIY ! Plus loin « La pro­ba­bi­li­té d’a­voir une césa­rienne ou une épi­sio­to­mie est mul­ti­pliée par 1,3 dans les mater­ni­tés pri­vées, et celle d’a­voir un déclen­che­ment ou une extrac­tion ins­tru­men­tale est res­pec­ti­ve­ment mul­ti­pliée par 1,4 et 1,5 » allez toutes en chœur : « Si tu crains pour ta san­té choi­si le public…pour ça faut des hôpi­taux qui n’ont pas encore fer­mé.. » http://www.journaldesfemmes.com/maman/grossesse/etude-drees-accouchement-trop-d-interventions-medicales-1214.shtml06/12/2014fran­çais
Ahaaa, non d’une ser­viette hygié­nique ! J’ai un besoin urgent de dire des gros mots pas vous ? http://www.rtl.be/gojimag/article/accouchement-peut-on-eviter-l-episiotomie-293151.htm21/01/2015fran­çais
Fait divers, la docu­men­ta­tion laisse mani­fes­te­ment à dési­rer. http://www.republicain-lorrain.fr/moselle/2015/02/04/emma-le-bebe-surprise-d-eincheville06/02/2015fran­çais
Un lien vers les RPC de 2005 et une petite cita­tion par­ti­ci­pe­raient à l’in­for­ma­tion du public : « La pra­tique sys­té­ma­tique de l’épisiotomie ne se jus­ti­fie pas en cas d’extraction ins­tru­men­tale (Grade B). Le taux de lésions péri­néales sévères est aug­men­té lorsque l’extraction ins­tru­men­tale est asso­ciée à l’épisiotomie (Grade B) mais le lien de cause à effet entre l’épisiotomie et les lésions péri­néales sévères n’est pas éta­bli. L’extraction par ven­touse néces­site moins d’épisiotomies, et expose moins aux lésions péri­néales sévères que le for­ceps (Grade A). » Oui parce que : [L’utilisation de for­ceps]« aug­men­tant le risque de déchi­rure du péri­née, l’obstétricien peut être ame­né à pra­ti­quer une épi­sio­to­mie. » C’est un tel­le­ment un rac­cour­ci que ce n’est plus tout à fait juste. http://www.ladepeche.fr/article/2015/02/17/2051038-accouchement-quand-faut-il-utiliser-forceps-ou-ventouse.html21/02/2015fran­çais
La reprise d’é­pi­sio­to­mie n’est pas une opé­ra­tion esthé­tique mais un trai­te­ment pro­po­sé par rap­port à un pro­blème de san­té durable. La cause n’est pas un « com­plexe ». Non, mais. http://www.puretrend.com/article/chirurgie-esthetique-intime-quand-le-sexe-est-cause-de-complexes_a106465/128/02/2015fran­çais
Un article débi­li­tant comme la « presse fémi­nine » y excelle. http://www.cosmopolitan.fr/,20-choses-qu-on-ne-vous-a-jamais-dites-sur-l-accouchement,1914637.asp11/03/2015fran­çais
Parfois je me demande si le CNGOF lit les Recommandations qu’il publie…Ecoutez Philippe Deruelle, secré­taire géné­ral du CNGOF : « Aux Etats-Unis, les taux d’épisiotomies sont très bas, mais les taux de césa­rienne sont extrê­me­ment éle­vés… » Moi je dirai plu­tôt si la France a des taux à la traine c’est parce que lire les études sur­tout si elles sont en anglais ça fatigue et que le sys­tème pyra­mi­dal demande d’at­tendre la mise à la retraite du patron pour modi­fier les habi­tudes. http://www.pourquoidocteur.fr/Femme/9486-Accouchements-les-femmes-subissent-moins-d-episiotomies10/04/2015fran­çais
Arhhh..Ben non alors ! Le désir revient quand il revient. Mais sans doute revient-il plus faci­le­ment après une nais­sance facile voire orgas­mique qu’a­près des for­ceps et une épi­sio­to­mie dou­lou­reuse. La dou­leur est une source de fatigue impor­tante pour la jeune mère. Quelle vision des hommes dans cet article ! Désolée les gars. http://www.senenews.com/2015/04/14/sexualite-quand-reprendre-les-rapports-apres-un-accouchement_122408.html18/04/2015fran­çais
C’est un peu long mais ça vaut le détour. Évidemment nous ne par­lons pas d’in­for­ma­tion ici « Parfois, les tis­sus du péri­née risquent de se déchi­rer par manque de sou­plesse. C’est à ce moment de l’accouchement que sera pra­ti­quée l’épisiotomie, si elle est jugée néces­saire. » mais du comique qui s’i­gnore en par­lant de mesures diverses cm, durée. Allez admi­rons l’é­vo­lu­tion rapide de l’es­pèce : « La durée d’un accou­che­ment est extrè­me­ment variable. On estime qu’elle est en moyenne de 13 heures pour un pre­mier enfant et de 8 heure chez une femme ayant déjà accou­ché. Dans les années 70, la durée moyenne d’un accou­che­ment pour un pre­mier enfant était de 48 heures » Et pour les bache­lières vous me cal­cu­le­rez la durée moyenne de l’ac­cou­che­ment en 2025.http://www.aufeminin.com/accouchement/accouchement-deroulement-accouchement-deroulement-de-l-accouchement-phases-accouchement-phases-de-l-accouchement-s639732.html10/05/2015fran­çais
http://www.femmeactuelle.fr/enfant/grossesse/sante/episiotomie-21982 Avec mon com­men­taire : Une réfé­rence aux Recommandations de Pratique Clinique (PRC) de 2005 serait sou­hai­table : en France seul le péri­née court relève de l’in­di­ca­tion médi­cale sys­té­ma­tique, le pra­ti­cien gar­dant une marge d’ap­pré­cia­tion liée à son expé­rience cli­nique. Autrement dit il pro­cé­de­ra au cas par cas en cas d’ex­trac­tion ins­tru­men­tale néces­saire ou de muti­la­tion géni­tale anté­rieure par exemple. L’épisiotomie ne pré­vient pas les déchi­rures : elle est elle-même une atteinte du péri­née et peut entrai­ner des sur-déchirures. Le taux d’é­pi­sio­to­mie varie consi­dé­ra­ble­ment d’un pays à un autre, d’une mater­ni­té à une autre et entre pra­ti­ciens d’une même mater­ni­té ce qui montre qu’elle est encore sou­vent pra­ti­quée à tord. Pour en savoir davan­tage sur l’é­pi­sio­to­mie : http://www.episio.info/ Pour lire les RPC http://www.cngof.asso.fr/D_PAGES/PURPC_14.HTM11/06/2015fran­çais
C’est dimanche l’heure de lire top bêtises l’ar­ticle pour nunuches tout en injonc­tions. Pas besoin de cer­veau tout est pré-maché en lapa­lis­sades bien clas­sées, pas de lien une femme ça consomme et ça fait ce qu’on lui conseille que l’on parle mas­ca­ra ou inci­sion du vagin. http://www.topsante.com/maman-et-enfant/grossesse/accouchement/les-bons-gestes-pour-bien-soigner-son-episiotomie-24888928/06/2015fran­çais
L’article explique bien com­ment ça se passe en France : on nous décrit ce qui va se pas­ser et à aucun moment on ne nous parle de consen­te­ment ou de don­ner notre avis. Donc créons cette culture, met­tons le sujet sur le tapis encore et encore. Positif le site admet que les femmes savent lire et pro­pose une biblio­gra­phie de 3 livres. http://www.mutualistes.com/accoucher-aujourd-hui-1108.html28/06/2015fran­çais